Le but de NSBase est de donner une réelle alternative à MSAccess, notamment pour construire des applications autonomes. MSAccess ne le permet pas directement .

Il utilise des concepts similaires à MSAcess, éditeurs visuels intégrés, assistants, scripting. Sa supériorité => multi-plateforme : Windows 32 et 64 bits, Linux et prochainement MAC OSX

les 3 briques logicielles essentielles utilisées sont : 

  1. La base de données
  2. Le code utilisateur
  3. Le coeur de NSBase

La base de données :

SQLITE :  C'est une base de données légère , toujours maintenue depuis 2000. le format de base de données intégré par défaut permettant de stocker toutes les données et la conception dans un seul fichier qui peut être facilement publié sur Internet . On peut également séparer les données de la conception. NSBase aura plusieurs types de base données à terme.

Liens externes:

 

Le code utilisateur :

Il utilise le langage LUA, langage très sûr, créée en 1993, toujours maintenu.Il est très utilisé, notamment dans les jeux vidéo. Paradoxalement il n'est pas très connu, car il est principalement intégré dans des logiciels.

Compact, léger, flexible, Lua est un langage de script extrêmement puissant et rapide, de dix à trente fois plus rapide que d'autres langages tels que, VB, JAVA, Python, Ruby ou PHP.

Sa force : sa petite taille, sa portabilité et son fort interfaçage  avec NSBase.

Il a une syntaxe inspirée de pascal, vb et c.

Liens externes:

 

Le coeur de NSBase:

Il est écrit en LAZARUS, clone de DELPHI en opensource: il est multi-plateforme et en forte évolution

Liens externes: